Une femme à la tête du handball

Rédigé par CRAHB | Classé dans : Accueil, Articles, inscription, Association

Facebook 09
Twitter 12 | 10

(La Dépêche du Midi du 09/12/2010)

Une petite révolution s'est opérée au sein du club de handball de Castanet Ramonville. Olivier Cousin, président du CRHB pendant près de sept saisons a pris la décision de quitter son poste qui lui prenait trop de temps.Pour sa succession, Nadège Delplanque, 47 ans, assistante maternelle, nourrice et mère de deux joueuses du club se propose et le 22 novembre, lors de l'Assemblée Générale du club, elle est élue pour un an.
« Au départ, c'était en plaisantant que j'avais dit que je reprendrais la suite d'Olivier s'il décidait d'arrêter, pour moi, la seule condition que je voulais c'était d'être accompagnée et que chacun apporte ses compétences, que cela soit un travail d'équipe et non d'une seule personne ».

Mère de deux joueuses

Une drôle d'ascension pour cette cht'i qui n'a intégré le club qu'il y a trois ans, quand ses filles Mylène et Maud décident d'essayer le handball dans l'équipe des moins de 18 ans : « Je suis tombé dans ce sport, je n'y connaissais rien, je suivais mes enfants, puis avec les parents on s'est impliqué et le fait de voir des gens motivés, comme Benoît Aucoin, l'entraîneur de l'équipe, ça m'a donné envie de les aider. Le hand c'est mon plaisir, même si mon équipe reste le RC Lens ! » Et son appartement, dont le balcon offre une vue impayable sur le gymnase devint un véritable avantage, pour son engagement envers le club. « S'il y a un problème, je suis déjà sur place ! » confie-t-elle. Un véritable pilier de gymnase. « Investie, joviale et fédératrice », la nouvelle présidente a déjà fixé son principal objectif : améliorer la formation des jeunes pour pouvoir monter en championnat de France et assurer la filière complète pour les plus petits afin de les garder dans le club. Mais « pour cela, il faut un club plus structuré et que tout le monde aille dans le même sens », conclut-elle. Après la rencontre avec le maire la semaine passée, l'heure est maintenant à la recherche de sponsors et de partenariats indispensables pour réaliser ses projets.

Source : La depêche du midi

Mots clés : aucun